Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Les champs d'expertise du diplômé du BTS CRCI (BTS Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle) vont de la conception, la fabrication et la maintenance à la commercialisation de tout ouvrage ou bien d’équipement composé d’une structure métallique. La demande des entreprises pour des techniciens supérieurs en Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle est importante, et ce dans de nombreux secteurs : Industrie chimique et nucléaire, Transports routiers, ferroviaires maritimes et aériens, Industrie spatiale, Industrie Alimentaire et agroalimentaire, Matériel agricole, Equipement ménager, Bâtiment...).
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
De par sa formation polyvalente, l'assistant technique d'ingénieur est principalement destiné à favoriser la communication technique entre les différents acteurs d'un même projet. Sa collaboration va des domaines scientifiques et techniques (calculs pour des études de projet, mesures en laboratoire, informatique...) aux domaines commerciaux et administratifs (conception de devis, relation clients/fournisseurs, rédaction de rapports d'études de projets, ...). Il travaille dans de nombreux secteurs d'activités : construction électrique, électronique, électrotechnique, mécanique, métallurgie, plasturgie, installations thermiques, aéronautique, automobile... Source : Guide de l'apprentissage en Alsace, onisep.  
Metier(s) visé(s) : 
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Le titulaire du BTS bâtiment exerce principalement en tant que conducteur de chantier, dans le gros œuvre (fondations, ossatures, infrastructures, superstructures) et le second œuvre (isolation, placage, plomberie, électricité, finitions) du bâtiment. Il peut intervenir à tous les niveaux, de la conception de solutions techniques jusqu’à la réception des ouvrages.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Le titulaire de ce bac pro intervient en atelier et sur chantier pour fabriquer et mettre en œuvre des ouvrages de structure, d'ossature et de charpente en bois ou en matériaux dérivés du bois. Son activité consiste à  préparer le processus de réalisation d'un ouvrage à partir du dossier architectural, des concepts et des normes de la construction bois et des contraintes de l'entreprise. Il réalise les ouvrages selon les techniques et procédés courants de préfabrication et de mise en œuvre de la charpente et de la construction bois. Il organise, anime et gère le suivi de la réalisation d'un chantier de construction bois dans le cadre d'une équipe de plusieurs ouvriers et compagnons professionnels. Le technicien constructeur exerce son activité dans les entreprises artisanales ou industrielles qui fabriquent et installent des ouvrages de structure, d'ossature et de charpente en bois et dérivés, dans les domaines du bâtiment, de l'habitat et de l'environnement.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Le titulaire de ce diplôme exerce son activité dans une entreprise de travaux publics effectuant des travaux neufs ou d'entretien et d'amélioration. Il participe à la réalisation de routes, autoroutes, pistes d'aérodrome, parkings. Il intervient une fois le terrassement achevé. Son travail consiste à réaliser le corps de chaussée (couches de base, de liaison, de finition) en utilisant des liants, tel le bitume. Il peut réaliser par ailleurs : les abords de voie paysagers en site urbain (voies piétonnes, bordures, pavages) ; toute autre surface de circulation ou de jeux (courts de tennis par exemple) ; les sols industriels (aires de stockage, quais de chargement…). Bien que l'industrie routière soit très mécanisée, la qualité de finition de l'ouvrage dépend largement d'un savoir-faire manuel.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Le titulaire du CAP de maçon exerce des activités de niveau ouvrier qualifié, dans le cadre de la réalisation rationnelle d'un ouvrage du bâtiment. Il intervient sur des travaux pouvant comprendre maçonneries, éléments en béton armé, poses de composants, enduits, canalisations et gaines.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Les bases du métier reposent sur le travail des métaux ferreux (aciers, inox,...) et non ferreux (aluminium, cuivre et leurs alliages tels le laiton). Le serrurier-métallier emploie également des matériaux de synthèse, appelés à évoluer vers les matériaux composites, tels que le carbone. En raison de la diversité des ouvrages et des matériaux utilisés, la Serrurerie-Métallerie offre de très intéressantes possibilités aux jeunes désirant entrer dans une profession en devenir. Ses domaines d'intervention répondent à des fonctions, des normes et des attentes exprimées par le client : protéger et embellir. Il s'agit de : - Protection des biens et des personnes : fermeture, serrure, menuiserie, blindage, garde-corps, clôture... - Construction de locaux : charpente métallique, bardage, mur rideau, cloisons, vérandas. - Confort : protections solaires. - Accès : escalier, passerelle. - Esthétique - Architecture : pyramide du Louvre, Beaubourg. - Mobilier - décoration : ferronnerie, table, chaise... - Agencement. Prépare les professionnels à ajuster et assembler les différentes parties d'un ouvrage métallique, pour l'installer sur un chantier et en assurer l'entretien. Ils utilisent des matériaux très divers (acier, aluminium, cuivre, laiton et leurs alliages, etc.). Les ouvrages de métallerie sont présents en serrurerie, construction ou menuiserie métalliques, agencement, ferronerie (serrures, blindage, balcons, rampes, escaliers, vérandas...) mais aussi mobilier ou décoration. Source : Guide de l'apprentissage en Alsace, onisep.
S'abonner à RSS - Sous statut scolaire