Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
La finalité du parcours de formation est de rendre les stagiaires capables d'assumer les missions d'un technicien de maintenance industrielle. A ce titre, ils devront être à même de réaliser l'entretien, la réparation et le dépannage du matériel de production d’une part, de contribuer par des études ou des préconisations sur les matériels et les procédures et par des mises en œuvre, à l'amélioration technico-économique de la maintenance et de la disponibilité des matériels d’autre part. Plus spécifiquement, les stagiaires sont formés en vue de : - redémarrer un équipement en panne le plus vite possible : c'est la maintenance corrective, qui consiste à poser un diagnostic, à réaliser la réparation par des actions appropriées, puis à remettre en service ; - éviter l'apparition de pannes : c'est la maintenance préventive, constituée de contrôles, de relevés, de nettoyage et d'échanges. On distingue les maintenances préventives systématique et conditionnelle ; - améliorer la disponibilité des équipements industriels en réalisant des modifications techniques ou organisationnelles sur les actions de maintenance et de production : c'est la maintenance améliorative. 
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Objectif de la formation : Se préparer au Brevet de Technicien Supérieur Maintenance des Systèmes Option A : Systèmes de production. Acquérir et développer des compétences professionnelles afin d’être capable de : réaliser des interventions de maintenance corrective et préventive, intégrer de nouveaux systèmes, organiser des activités de maintenance, suivre des interventions et la mise à jour de la documentation, évaluer les coûts de maintenance, rédiger des rapports interne et externe.  
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Préparer le candidat aux épreuves du Certificat de Qualification Paritaire de la Métallurgie ELECTRO-BOBINIER. Cette formation se scinde en 2 parties : une période de remise à niveau + une période dédiée à la formation au métier d’électro-bobinier. L’électro-bobinier exerce son métier à la fois en ateliers de réparation ou sur sites industriels, il intervient pour résoudre des dysfonctionnements. Son rôle consiste à établir des diagnostics, réparer ou reconstruire des machines électriques tournantes de tailles variables qu’il réinstalle dans des circuits électromagnétiques.   Dans un contexte professionnel, être capable de : Préparer son intervention (dossier client, dossier technique) Démonter et remonter un moteur en panne Identifier les anomalies de fonctionnement du bobinage, en analyser les causes Lire et interpréter les plans de machines tournantes Lire et interpréter un schéma de bobinage Débobiner et préparer un circuit magnétique Réaliser le bobinage, le câblage dans le respect des caractéristiques dimensionnelles, électromagnétiques, thermiques Réaliser les traitements de finition dans le respect de la qualité, des coûts et des délais Mettre en œuvre les règles de sécurité et de prévention de l’environnement Rédiger un compte rendu technique
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Le titulaire du TITRE PRO Monteur Qualifié d'équipements Industriels (MQEI) intervient dans le montage et le réglage de systèmes mécaniques pouvant être en partie ou complètement automatisés. Polyvalent, il peut intervenir sur les technologies pneumatique, électropneumatique, hydraulique et électrique.
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Le titulaire du TITRE PRO Conducteur d’Installations et de Machines Automatisées (CIMA) réalise, seul ou au sein d'une équipe, sur des installations et des machines automatisées, intégrées ou non dans une ligne de production, l'ensemble des actions concourant à l'obtention d'une production conforme en qualité, coûts et délais, dans le respect des normes d'hygiène, d'environnement et de sécurité définies par l'entreprise.  
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Les missions du technicien(ne) supérieur(e) de maintenance s’organisent autour de trois axes principaux : 1. Interventions techniques sur des installations industrielles pluri technologiques en contexte d'exploitation : il s’agit d’interventions de maintenance dite préventive visant à prévenir l'apparition d'une défaillance et des interventions de maintenance corrective visant à rétablir le fonctionnement initial. 2. Organisation et gestion de la maintenance : dans le respect de la stratégie de l'entreprise, il/elle définit des opérations de maintenance, puis organise leurs mises en œuvre (recours à une méthodologie rigoureuse) et leurs suivis (exploitation d’indicateurs multiples). 3. Améliorations techniques et organisationnelles : il/elle identifie, étudie et met en œuvre des actions permettant d'améliorer la productivité. En fonction de la taille de l'entreprise et de sa politique de maintenance, le/la technicien(ne) est positionné(e) sur une ou plusieurs de ces activités et intervient en autonomie sur un ou plusieurs domaines technologiques. Il/elle travaille seul(e) ou au sein d'une équipe dont il/elle peut avoir la responsabilité. Il/elle met en œuvre les mesures de prévention des risques, pour ses propres interventions et celles des personnes sous sa responsabilité. Il/elle intègre dans ses actions les principes du développement durable en vigueur dans son entreprise. Au sein du service maintenance, il/elle travaille principalement en collaboration avec le service production, mais aussi avec les services bureau d'études, bureau des méthodes et achats. Il/elle peut également se déplacer pour intervenir chez des clients externes à l'entreprise. Dans ce cas, il/elle s’adapte aux contraintes de sécurité spécifiques liées aux sites industriels.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Acquérir les compétences professionnelles nécessaires pour exercer un emploi de technicien de maintenance Préparer aux épreuves de 2 blocs de compétences du diplôme BTS Maintenance des systèmes (validation partielle) - U51 Maintenance correctives d'un bien (diagnostiquer les pannes/réparer, dépanner et éventuellement remettre en service/ Identifier les risques pour les personnes et l'environnement, définir et respecter les mesures de prévention adaptées) - U61 Rapport d'activités en entreprise (réaliser des opérations de surveillance et/ou de maintenance préventive/rédiger des compte rendus et renseigner sur les outils de maintenance/présenter une activité de maintenance)
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
A l'issue de la formation, le stagiaire est capable de prendre en charge les activités relevant de la gestion administrative d'une entreprise ou d'une administration. 
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Assurer le développement, la mise en service et les travaux de maintenance d’un projet avec le logiciel ETS04 Passer l’examen KNX afin d’obtenir le certificat  en cas de réussite
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Objectifs de l’action : Préparer le BTS en deux ans (formation diplômante reconnue par les conventions collectives et certains accords de branche) pour entrer dans la vie active ou poursuivre ses études. La formation en Management Commercial Opérationnel est fondée sur  : Une pédagogie active, originale et motivante Une formation adaptée aux exigences de la vie professionnelle Une ouverture constante sur les réalités du milieu économique Objectifs pédagogiques : Apporter un enseignement de niveau élevé sur le plan de la formation générale : français, langues, économie et sur le plan de la formation professionnelle.

Pages

S'abonner à RSS - Niveau IV (Bac)