Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Objectifs de l’action : Préparer le Bac Pro MEI. Le titulaire du diplôme assume des activités variées dans des secteurs d’activités des industries mécanique, agroalimentaire, textile, chimie, imprimerie.  
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le (la) titulaire du baccalauréat professionnel Maintenance des Systèmes de Production Connectés est un(e) professionnel(le) polyvalent(e) dont l’objectif principal est de limiter le taux de panne ou d’indisponibilité des systèmes (quelque soit le type d’anomalie : mécanique, électrique, pneumatique, hydraulique, …) en utilisant tous les moyens technologiques, humains et savoirs/connaissances qu’il a à sa disposition. Il (elle) est le garant de leur disponibilité et de leur amélioration, pour assurer les fonctions prévues (cadences, disponibilités, …) tout au long de leur cycle de vie (depuis le système jusqu’au démantèlement).
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Objectifs de l'action : Obtenir le BAC PRO Maintenance des Equipements Industriels en vue de former des techniciens dont les activités principales consistent à : Réaliser la maintenance corrective et préventive de biens à caractère industriel Participer à l'amélioration et à la modification des équipements sur lesquels il intervient Participer à l'installation et  la mise en service de nouveaux équipements Objectifs pédagogiques :  Acquérir les compétences pour exercer avec efficacité les fonctions qui caractérisent l'activité du technicien de maintenance.  
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
En entreprise ou en atelier d’usinage, le titulaire du bac pro Technicien d'Usinage maîtrise la mise en œuvre de l'usinage par enlèvement de matière. Missions : • Analyser l'ensemble des données techniques et utiliser la chaîne des données numériques (conception et fabrication assistée par ordinateur - CAO/DAO) • Lors du lancement et du suivi de la production, il prépare les outils et les outillages. Il conçoit un programme à partir d'une définition numérique et à l'aide de logiciels de fabrication assistée par ordinateur puis il effectue la simulation du programme. Il implante et transfère les données numériques • Il règle et met en œuvre le système. Il choisit les matériels de mesure et de contrôle. Il installe et règle les outils et les outillages. Il réalise les pièces dans le respect de la qualité, des délais et des coûts • Il assure la maintenance de premier niveau de l'ensemble du système de production
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Objectifs de l’action : Obtenir le BAC Technicien en Chaudronnerie Industrielle en vue d’un emploi de technicien spécialiste de la fabrication des ouvrages : ensembles chaudronnés, ensembles de tôlerie, tuyauteries industrielles et ossatures de structures métalliques. Le titulaire du diplôme qualifié exerce en toute autonomie. Il sait: Analyser et exploiter des spécifications techniques définissant un ouvrage à réaliser Elaborer, avec ou sans assistance numérique, un processus de réalisation d’un élément d’un ouvrage Conduire la réalisation d’un ouvrage Dans le cadre d’activités sur chantier, pour des interventions de pose ou de maintenance, réaliser un sous ensemble d’un ouvrage Apprécier les incidences techniques et économiques de ses choix Identifier au sein d'un planning les taches liées à sa réalisation A l'issue de sa formation, il peut trouver un emploi dans une entreprise artisanale ou industrielle. Entreprises qui ont de nombreux marchés : construction aéronautique et spatiale, construction ferroviaire, construction navale, industrie agroalimentaire, industrie chimique, bâtiment et travaux publics, industrie nucléaire et énergétique, industrie papetière, industrie du pétrole, industrie pharmaceutique… Acquérir les compétences pour exercer avec efficacité les fonctions de cet emploi.
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
De par sa formation polyvalente, le Technicien Supérieur en Contrôle et Régulation intervient dans tous les secteurs de la production, de la maintenance ou des services Le technicien supérieur en Contrôle Industriel et Régulation Automatique (CIRA) exerce son métier dans des entreprises de toutes tailles concevant, réalisant ou exploitant des procédés de transformations physico-chimiques. C’est un spécialiste des systèmes d’instrumentation et de régulation capable de concevoir, installer, programmer, régler, mettre en service, optimiser et maintenir une installation ou un système piloté. Il est un technicien spécialisé ou un agent de maîtrise régulièrement amené à travailler dans le cadre de projets ou d’interventions techniques nécessitant de la rigueur et un esprit d’analyse et de synthèse. Il pourra être amené à conduire en autonomie une équipe. Organisation réalisation : En collaboration avec les constructeurs, il recherche des solutions et choisit le matériel adapté. Il réceptionne ce matériel et vérifie sa conformité. Installation sur site : Il effectue la configuration, le paramétrage et l'installation du matériel sur les unités de production. Essais et mise en route : Il participe aux phases d'essais et de mise en route des unités de production. Formation des opérateurs : Il intervient dans la formation et dans l'information des opérateurs amenés à exploiter l'unité de production. Qualité : Dans son activité, il s'inscrit dans la démarche qualité de l'entreprise. Optimisation des unités de productions :Il réfléchit aux améliorations possibles des unités de production. Maintenance: Il participe au plan de maintenance prévisionnel et à l'assistance technique. ​Risques et prévention : Il participe à la maîtrise des risques liés au secteur d'activité de l'unité de production. La formation lui permet de : Parfaire ses connaissances dans les domaines scientifiques et techniques. Développer ses aptitudes à la communication dans l'expression orale et écrite. Maîtriser des outils informatiques industriels
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Objectifs de l’action : Préparer le diplôme du BTS Contrôle Industriel et Régulation Automatique Objectifs en termes de développement de compétences : Rédaction de protocoles ou procédures de vérification ou certification de capteurs, fiches de test de validation, évaluation des écarts, suivi d’une non-conformité. Organisation de la maintenance dans le domaine de l’instrumentation ou de la métrologie, de la régulation et de l’automatisation, définir les conditions des interventions. Effectuer des diagnostics sur les matériels d’instrumentation (capteurs de pression, de niveau, température, débit, pesage, analyseurs, chaînes de mesures ...) en prenant en compte l’environnement de travail. Mettre à jour des dossiers techniques et plan TI ou PID. Elaboration et optimisation de boucles de régulation simples ou complexes. Conception et programmation d’automates programmables ou d’écrans de  supervision. Mise en service d’installations automatisées, rédactions de tes de qualification et de test de synchronisation. Choix et définition des spécifications d’instruments de mesures (y compris le montage). Choix et définition des spécifications de vannes réglantes.
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Obtenir le BTS Conception et Réalisation de Systèmes Automatiques Objectifs pédagogiques : Etre capable de concevoir, réaliser, exploiter et assurer la maintenance de systèmes automatisés.
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Acquérir les qualifications permettant d'exercer un emploi de technicien supérieur en maintenance des systèmes. Celui-ci contribue à : Réaliser des interventions de maintenance corrective et préventive Organiser les activités de maintenance Intégrer de nouveaux systèmes Evaluer les coûts de maintenance Améliorer la sûreté de fonctionnement Améliorer la disponibilité des moyens et leur optimisation Animer et encadrer les équipes d'intervention Acquérir les compétences professionnelles relatives à des automates Siemens ( de l'initiation à la maitrise)
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Objectif de l’action : préparer le BTS Maintenance des Systèmes option A (systèmes de production) Acquérir et développer des compétences professionnelles afin d’être capable de : réaliser des interventions de maintenance corrective et préventive, améliorer la sureté de fonctionnement, intégrer de nouveaux systèmes, organiser des activités de maintenance, suivre des interventions et la mise à jour de la documentation, évaluer les coûts de maintenance, rédiger des rapports interne et externe, animer et encadrer des équipes d’intervention.

Pages

S'abonner à Maintenance Automatismes