Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le carreleur ne se contente pas de poser le carrelage ou la mosaïque, il prépare les supports (sols, murs) : il effectue des petits travaux de maçonnerie, par exemple une chape de ciment sur laquelle coller les carreaux  Au cours de leur formation, les élèves apprennent à lire un plan 2D ou 3D, à le reproduire au sol (traçage), à découper les carreaux et à réaliser les différents types de poses. Ils apprennent également à réaliser les finitions (les joints par exemple). Le carrelage posé, le titulaire doit savoir vérifier l'alignement, le niveau, la qualité des coupes et l'aspect esthétique. Ils étudient ainsi les revêtements (marbre, terre cuite, faïence, carrelage, ardoise...), les propriétés des matériaux (isolants phoniques et thermiques, de protection à l'eau...). On note l'étude de réglementations : réglementations énergétiques, sécurité, et accessibilité du cadre bâti. Le BIM (maquette numérique et démarche collaborative de travail) est au programme. Les réalisations du titulaire devront conjuguer des performances techniques (qualités thermiques et acoustiques, résistance à l'usure) et des fonctions esthétiques.  
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le/la plâtrier/ère-plaquiste est un/e ouvrier/ère professionnel/le du bâtiment. Il/elle travaille dans une entreprise spécialisée dans l'aménagement et la finition. Son activité se déroule pour l'essentiel à l'intérieur des bâtiments et porte sur la réalisation de doublages, cloisons,  plafonds et sols, et d'ouvrages décoratifs. Au cours de sa formation, il/elle a acquis une double compétence portant sur la mise en œuvre : -de produits humides : briques, carreaux de briques, carreaux de plâtre et plâtres posés de manière traditionnelle -de produits secs : plaques et matériaux  associés impliquant des montages diversifiés aux fonctions multiples (acoustique, thermique, sécurité). Le/la titulaire du diplôme saura : Identifier l’environnement de son intervention Respecter les prescriptions et définitions de l’ouvrage Mettre en œuvre les techniques et procédés de réalisation des travaux de plâtrerie Communiquer avec les autres intervenants et travailler en équipe
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Objectifs de l’action : Le titulaire du CAP Peintre applicateur de revêtement doit être capable de : Exécuter des travaux courants de peinture et d’application de revêtements à partir de directives générales et sous contrôle ponctuel. Objectifs pédagogiques : Rendre le stagiaire capable de : Organiser du poste de travail, Appliquer de la peinture et des produits décoratifs, Participer à la mise en place d’harmonies colorées, Pose des papiers peints et de revêtements muraux collés, Poser des revêtements de sols collés, Réaliser des travaux sur façades.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le titulaire de la spécialité Peintre applicateur de revêtements de certificat d’aptitude professionnelle (CAP) intervient, sous le contrôle de sa hiérarchie, dans le cadre de travaux neufs, de rénovation et de réhabilitation. L’activité professionnelle se situe en atelier et sur chantier. Il met en œuvre : - Des produits de préparation et de finition (produits de peinture, revêtements de murs, plafonds et sols…) à l’intérieur des bâtiments souvent occupés (logements individuels et collectifs, locaux industriels et tertiaires); - Des produits de traitement, de préparation et de finition à l’extérieur (façades, murs, dessous de toit, persiennes, fenêtres, balcons, rambardes…). Il contribue à l’amélioration et à la durabilité de l’habitat, à l’amélioration de la qualité de vie dans l’habitat (esthétique, thermique, acoustique, adaptabilité, sécurité…).Le secteur de l’activité économique est celui de l’aménagement finition. Le titulaire du CAP est amené à travailler dans tout type d’entreprise et de collectivité, majoritairement dans des entreprises artisanales.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le titulaire de la spécialité Peintre applicateur de revêtements de certificat d’aptitude professionnelle (CAP) intervient, sous le contrôle de sa hiérarchie, dans le cadre de travaux neufs, de rénovation et de réhabilitation. L’activité professionnelle se situe en atelier et sur chantier. Il met en œuvre : - Des produits de préparation et de finition (produits de peinture, revêtements de murs, plafonds et sols…) à l’intérieur des bâtiments souvent occupés (logements individuels et collectifs, locaux industriels et tertiaires); - Des produits de traitement, de préparation et de finition à l’extérieur (façades, murs, dessous de toit, persiennes, fenêtres, balcons, rambardes…). Il contribue à l’amélioration et à la durabilité de l’habitat, à l’amélioration de la qualité de vie dans l’habitat (esthétique, thermique, acoustique, adaptabilité, sécurité…).Le secteur de l’activité économique est celui de l’aménagement finition. Le titulaire du CAP est amené à travailler dans tout type d’entreprise et de collectivité, majoritairement dans des entreprises artisanales.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le titulaire de la spécialité Peintre applicateur de revêtements de certificat d’aptitude professionnelle (CAP) intervient, sous le contrôle de sa hiérarchie, dans le cadre de travaux neufs, de rénovation et de réhabilitation. L’activité professionnelle se situe en atelier et sur chantier. Il met en œuvre : - Des produits de préparation et de finition (produits de peinture, revêtements de murs, plafonds et sols…) à l’intérieur des bâtiments souvent occupés (logements individuels et collectifs, locaux industriels et tertiaires); - Des produits de traitement, de préparation et de finition à l’extérieur (façades, murs, dessous de toit, persiennes, fenêtres, balcons, rambardes…). Il contribue à l’amélioration et à la durabilité de l’habitat, à l’amélioration de la qualité de vie dans l’habitat (esthétique, thermique, acoustique, adaptabilité, sécurité…).Le secteur de l’activité économique est celui de l’aménagement finition. Le titulaire du CAP est amené à travailler dans tout type d’entreprise et de collectivité, majoritairement dans des entreprises artisanales.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le/la Ferblantier/ère-Zingueur/euse est un/e ouvrier/ère qualifié/e du bâtiment qui intervient aux différentes étapes de confection et/ou de pose d'ouvrages et  accessoires métalliques (en zinc, cuivre, etc.). Il/elle effectue la mise en place des échafaudages et des dispositifs de sécurité, il/elle coupe et pose des matériaux de couverture selon un plan. Il/elle installe des éléments qui permettront d’assurer l’évacuation des eaux de pluie (chéneaux, gouttières), des accessoires ornementaux (girouette, coq d’église). Il/elle procède à l’entretien et aux réparations des toitures dont certaines peuvent relever de la restauration d’art, notamment sur des monuments. Le/la titulaire du diplôme saura: - Préparer en entreprise l’intervention sur chantier - Préparer, sur chantier, l’exécution  du travail - Réaliser les travaux courants de zinguerie-ferblanterie - Vérifier l’étanchéité des éléments - Rendre compte des travaux réalisés au responsable  
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le/la titulaire de cette mention complémentaire peut travailler en atelier ou sur chantier. Il/elle est capable de réaliser tous ouvrages de zinguerie et d'assurer leur maintenance ou leur entretien en tenant compte des impératifs de qualité, de temps et de sécurité. La qualification de ce/tte diplômé/e s'applique aux ouvrages de protection contre les eaux de pluie et aux ouvrages de collecte et d'évacuation de ces eaux, en dehors des travaux de couverture proprement dite.

Pages

S'abonner à Finition