Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Le titulaire du BTS Fluides Énergies Domotique peut être un technicien de bureau d'études, de mise en service et un futur chargé d'affaires. Il possède des connaissances techniques et économiques couvrant le déroulement d'une affaire, de la conception à la mise en service. Il participe à l'étude technique, au chiffrage, à la réalisation et à l'exploitation d'un système. Il s'adapte aux technologies et réglementations qui évoluent rapidement dans le domaine des fluides, de l'efficacité énergétique, de la récupération d'énergie, de la gestion technique. Le champ d'activité du diplômé de l'option efficacité énergétique du bâtiment (EEA) est essentiellement centré sur les installations CVC (chauffage, ventilation, climatisation) et sanitaire dans le bâtiment. Parallèlement au suivi technique d'une opération, il participe à sa gestion. Il est aussi capable de s'adapter aux évolutions technologiques, réglementaires et normatives dans les domaines de l'efficacité énergétique, des énergies renouvelables, de la récupération d'énergie, de la réhabilitation des bâtiments anciens, de la gestion technique, des réglementations environnementales présentes et à venir. Le diplômé du BTS FED exerce dans divers secteurs : bureaux d'études techniques (BET), entreprises d'installation et/ou de maintenance, fournisseurs et/ou fabricants d'équipements, collectivités territoriales, sociétés productrices d'énergie.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Objectif de l’action : Former des spécialistes des travaux publics ca-pable de participer à la conception des ouvrages et d’assurer l’organisation générale des chantiers.   Objectifs pédagogiques : Rendre le stagiaire capable de : - Réaliser des études d’ouvrages de travaux publics et des interfaces. - Concevoir le processus de réalisation d’un ouvrage. - Assurer le pilotage, le suivi et la gestion chantier.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Au sein des entreprises de TP et plus particulièrement de canalisation, est capable de s’impliquer dans toutes les tâches et techniques de pose des différents réseaux -Signalisation, -Implantation, -Détection de réseaux, -Réalisation de petites maçonneries, - Pose des réseaux à l’aide d’un laser, - Soudage du polyéthylène par automate programmable, - Contrôle qualité au moyen d’essais normalisés, - Conduite des engins des catégories 1 et 9  
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Le carreleur mosaïste est capable d'isoler et d'étancher, de carreler et de daller ainsi que, d'habiller les murs et les sols aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur. Il effectue également des petits travaux de maçonnerie pour la préparation du support sur lequel sera posé le revêtement : pose d'une chape pour éviter les infiltrations d'eau, construction d'un mur... Pour finir, il vérifie l'alignement, le niveau, la qualité des coupes et l'esthétisme général de son travail. Source : Guide de l'apprentissage en Alsace, onisep.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Le titulaire de ce diplôme exerce son activité dans une entreprise de travaux publics effectuant des travaux neufs ou d'entretien et d'amélioration. Il participe à la réalisation de routes, autoroutes, pistes d'aérodrome, parkings. Il intervient une fois le terrassement achevé. Son travail consiste à réaliser le corps de chaussée (couches de base, de liaison, de finition) en utilisant des liants, tel le bitume. Il peut réaliser par ailleurs : les abords de voie paysagers en site urbain (voies piétonnes, bordures, pavages) ; toute autre surface de circulation ou de jeux (courts de tennis par exemple) ; les sols industriels (aires de stockage, quais de chargement…). Bien que l'industrie routière soit très mécanisée, la qualité de finition de l'ouvrage dépend largement d'un savoir-faire manuel.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
PRÉSENTATION DE LA PROFESSION La couverture et les techniques du toit consistent à assurer l’étanchéité des toitures (mettre hors d’eau les différentes formes de combles). Un bel ouvrage doit s’intégrer dans l’environnement, alliant la technique à l’esthétique dans de bonnes conditions de durabilité. A la fois du passé, du présent et de l’avenir, le couvreur puise son inspiration et sa maîtrise à toutes les sources du savoir. Il restaure et préserve les bâtiments anciens, répond aux exigences de bien-être d’aujourd’hui et innove par l’utilisation de produits issus de nouvelles technologies.   LE TITULAIRE DU CAP DE COUVREUR Suivant la structure de l’entreprise, le titulaire du C.A.P de couvreur est amené à travailler au sein d’une équipe composée de 2 à 3 salariés. Il est sous la responsabilité directe du chef d’équipe, du chef de chantier ou du chef d’entreprise. Il peut évoluer vers une de ces trois fonctions.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Objectifs de l’action : Le titulaire du CAP Installateur Sanitaire doit être capable de :  Mettre en œuvre les techniques de réalisation des installations sanitaires Identifier l’environnement de son intervention Respecter les prescriptions et définitions de l’ouvrage Communiquer avec les autres intervenants et le client Travailler en équipe Objectifs pédagogiques : Rendre le stagiaire capable de : Effectuer des relevés de mesures Tracer le parcours de canalisation, réaliser les passages et percements, fabriquer et poser les supports et fixations Assembler des canalisations (par soudage, raccords,…) Réaliser l’isolation phonique et thermique de canalisations Réaliser la pose d’appareils sanitaires et leur raccordement au réseau Mettre en service des installations sanitaires
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Objectifs de l’action : Le titulaire du CAP Installateur Sanitaire doit être capable de : Implanter, équiper et poser des générateurs, des chaudières, des émetteurs de chaleur, de la V.M.C., des panneaux solaires, des régulations..., selon les plans d'installations et les consignes qu'il reçoit. Identifier l’environnement de son intervention Respecter les prescriptions et définitions de l’ouvrage Communiquer avec les autres intervenants et le client Travailler en équipe Objectifs pédagogiques : Rendre le stagiaire capable de : Tracer, réaliser les percements, poser les supports. Façonner, poser et assembler les réseaux fluidiques. Réaliser ou participer à l’implantation, l’équipement et la pose des matériels ou équipements. Raccorder les matériels aux différents conduits et réseaux (fluidique, électrique). Participer à des opérations d’entretien, de dépannage. Mettre en service des installations.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Le titulaire du CAP de maçon exerce des activités de niveau ouvrier qualifié, dans le cadre de la réalisation rationnelle d'un ouvrage du bâtiment. Il intervient sur des travaux pouvant comprendre maçonneries, éléments en béton armé, poses de composants, enduits, canalisations et gaines.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Préparer le diplôme du CAP maintenance de bâtiments de collectivités - Acquérir les compétences pour intervenir dans les travaux de maintenance des bâtiments dans trois champs d'activités : les structures fixes (qui recouvrent le gros et le second œuvre), les structures mobiles en général (ouvertures, mobilier de collectivités...), les réseaux et les appareillages concernant la plomberie, le chauffage et l'électricité. - Etre capable de contrôler et entretenir dans le cadre d'un fonctionnement normal et tenir à jour le planning des interventions et les fiches d'entretien préventif - Etre capable, en cas de dysfonctionnement de recenser les anomalies, évaluer le degré de gravité, exécuter les opérations d'entretien ou de réparation, rendre compte des travaux nécessaires... Le titulaire du CAP maintenance de bâtiments de collectivités exerce son activité dans le cadre de patrimoines de collectivités : petites communes, secteur sanitaire et social, petites unités de fabrication, dans les entreprises du bâtiment et les entreprises de nettoyage qui assurent les contrats d'entretien ainsi que dans les services internes des collectivités.  

Pages

S'abonner à Batiment TP