Date de l'événement : 
05 Novembre 2019

La première promotion « Des Étoiles et Des Femmes » Eurométropole Strasbourg a vu le jour !

Depuis le 13 mai dernier, 12 femmes apprennent le métier de cuisiner aux côtés de grands chefs alsaciens ! La formation est basée sur une pédagogie d'encouragement et de valorisation pour un CAP aménagé sur 10 mois. Elle se déroule pour la partie théorique au Lycée Hôtelier Alexandre Dumas en partenariat avec le Greta Strasbourg Europe et pour les stages pratiques, dans les cuisines des chefs avec un rythme de 3 jours en cours et 2 jours en entreprise.
 

Des restaurants prestigieux

C'est dans le cadre d'un partenariat entre les Bistrots Gourmands du Rhin, porteur du projet « Des Étoiles et Des Femmes », le Lycée Hôtelier Alexandre Dumas d'Illkirch, le Greta Strasbourg Europe, la Région Grand Est et Pôle Emploi, que ce programme a été mis en place. Il a été proposé à ces femmes particulièrement motivées, souvent sans diplôme, issues de quartiers prioritaires, de suivre un parcours d'excellence conjuguant qualification professionnelle et accompagnement à l'emploi au sein des cuisines de 12 restaurateurs, comptant parmi les plus prestigieux du territoire de Strasbourg : l'Auberge de la Bruche, le Buerehiesel, la Casserole, la Cuiller à pot, le Colbert, la Maison des Tanneurs, le Pont Tournant (Hôtel Régent Petite France), les Haras, Terroir & Co (Hôtel Sofitel), la Vignette, l'Ecrin des Saveurs et le Santa Elena.
 

De l'appel à participation au job dating !

Suite à un appel à participation, 80 femmes se sont inscrites à la Réunion d'information collective du 14 mars 2019. Après avoir passé les tests de prérequis organisés par le Greta Strasbourg Europe, 21 femmes ont réussi les tests et ont bénéficié d'un entretien de présélection. 9 femmes ont été présélectionnées ainsi que 5 autres femmes lors d'une deuxième information collective. Ce sont ainsi 14 femmes qui ont eu 10 minutes pour convaincre les 12 chefs de leur motivation lors d'un job dating ! Au final, 12 femmes ont été recrutées pour entrer dans ce programme de formation. « Les deux femmes qui n'ont pas été retenues ont été réorientées dans un premier temps vers une remise à niveau pour perfectionner leur français trop fragile puis, dans un second temps, vers un CAP de cuisine classique ou vers d'autres CAP. L'objectif étant de ne laisser aucune femme de côté », précise Betty Didierjean, animatrice des « Étoiles et de Femmes ».

Vous souhaitez suivre le parcours de ces femmes ? Rendez-vous sur la page facebook « Des Étoiles et des Femmes Eurométropole Strasbourg ». Pour prendre contact directement avec l'équipe envoyez votre message à : strasbourg@desetoilesetdesfemmes.org