Prolongation de l'aide exceptionnelle à l'apprentissage
Date de l'événement : 
31 Mai 2021

Prolongation de l’aide exceptionnelle à l’apprentissage

Bonne nouvelle pour l’apprentissage ! À l'issue de la 3ème conférence du dialogue social, le Premier ministre a annoncé la prolongation de l’aide exceptionnelle au recrutement d’un apprenti. Les entreprises pourront ainsi bénéficier de ce dispositif jusqu’au 31 décembre.

Quel est le montant de l’aide exceptionnelle ?

  • 5000 euros quand une entreprise recrute un mineur
  • 8000 euros pour un apprenti majeur

 
Quelles sont les conditions pour bénéficier de l’aide ?

L’aide exceptionnelle au recrutement d’un apprenti s'adresse à toutes les entreprises et les associations.

L’aide est versée pour la première année de chaque contrat d’apprentissage conclu jusqu’au 31 décembre 2021.  

L’apprenti doit préparer un diplôme du CAP (niveau 3) au BAC + 5 (niveau 7).

Il n’y a pas de conditions requises pour les entreprises de moins de 250 salariés.

Les entreprises de 250 salariés et plus doivent s’engager à atteindre, dans leur effectif, un seuil, défini par décret, de contrats d’alternance ou de contrats favorisant l’insertion professionnelle :

  • 5 % de contrats visant l’insertion professionnelle au 31 décembre 2021
  • 3 % d’alternants au 31 décembre 2021 et une progression de 10 % d’alternants par rapport à l’année 2020.

 

Comment en bénéficier ?

C’est l’Agence de services et de paiement (ASP) qui assure la gestion et le suivi de l’aide. Elle est versée mensuellement et automatiquement, avant le paiement du salaire de l’apprenti. 

Pour tout renseignement, vous pouvez appeler le 0 809 549 549.

 

Vous êtes une entreprise ? Vous envisagez de recruter un apprenti ?

Le CFA académique vous accompagne !

Contactez les chargé.e.s de développement de l’apprentissage de nos Unités de Formation en Apprentissage (UFA) partenaires.

Ensemble, vous pourrez ainsi, définir votre projet de formation et de recrutement.

Bon à savoir !

Avec l’aide exceptionnelle, le coût du recrutement d’un apprenti représentera un faible reste à charge – voire quasi-nul – pour la 1ère année de contrat.

Alors découvrez sans plus attendre, l'offre du CFA académique !

 

Crédit photo : naassom-azevedo-Q_Sei-TqSlc-unsplash